Jauge de mesure d'épaisseur de revêtement

 

 

Les jauges d'épaisseur de revêtement sont utilisées pour mesurer l'épaisseur de film sec. C'est un paramètre primordial dans l'industrie des revêtements. Une jauge de mesure d'épaisseur de revêtement fournit des informations essentielles et permet de prévoir la durée de vie d'un substrat, d'évaluer l'aptitude d'un produit à l'emploi auquel il est destiné, d'améliorer son apparence et d'être en conformité avec une multitude de normes internationales.

 

 

Elcometer propose une large gamme de jauges de mesure d'épaisseur de film sec. Egalement connues sous le nom de jauges de peinture ou micromètres, elles existent en version mécanique ou digitale et permettent de réaliser des mesures destructives ou non destructives. Elles sont complétées par un large choix de sondes et de feuilles de calibration adaptées à vos applications.

 

Jauges d'épaisseur de revêtement digitales 

 

La gamme de jauges de mesure d'épaisseur de film sec Elcometer a été spécialement conçue pour fournir des mesures d'épaisseur de revêtement extrêmement précises, fiables et répétables sur la quasi-totalité des supports, qu'ils soient ferreux ou non ferreux.

 

Elcometer 456  

Une jauge d'épaisseur digitale permet de mesurer l'épaisseur d'un film sec sur un support magnétique en acier, ou sur un support métallique non magnétique tel que l'acier inox ou l'aluminium. Le principe de l'induction électromagnétique est utilisé pour la mesure de revêtements non magnétiques appliqués sur des substrats magnétiques tels que l'acier. La méthode par courant de Foucault, en revanche, est utilisée pour mesurer des revêtements non conducteurs appliqués sur des supports métalliques non ferreux.
 
Elcometer propose une gamme complète de jauges digitales de mesure d'épaisseur qui va du tout dernier Elcometer 456 - disponible en version sonde intégrée ou séparée - à la jauge pour peinture et poudre Elcometer 415, en passant par la jauge de finition automobile Elcometer 311.

 

 

 

 

 

Jauges de mesure d'épaisseur mécaniques

 

La gamme de jauges de mesure d'épaisseur mécaniques Elcometer permet de réaliser des mesures d'épaisseur de film sec à un coût avantageux. Les jauges d'épaisseur mécaniques peuvent être utilisées dans des zones à haut risque telles que les atmosphères inflammables ou à forte température, pour les inspections sous-marines ou les zones dans lesquelles le risque d'explosion est élevé et interdit l'utilisation d'instruments électroniques.

 

La gamme va du simple Elcometer 101 pour des résultats rapides, à la jauge "banane" Elcometer 211, plus précise et idéale pour les surfaces froides ou immergées.

 

Jauges d'épaisseur de revêtement destructives

 

Conçue pour mesurer sur substrat non métallique ou pour déterminer l'épaisseur d'un système de peinture multi-couches, la gamme Elcometer comprend un large choix de jauges destructives de mesure d'épaisseur portables et simples d'emploi comme l'Elcometer 121/4 ou l'Elcometer 141.

 

Comment fonctionne une jauge d'épaisseur de revêtement ?

Une jauge d'épaisseur digitale permet de mesurer l'épaisseur d'un film sec sur un support magnétique en acier, ou sur un support métallique non magnétique tel que l'acier inox ou l'aluminium. Le principe de l'induction électromagnétique est utilisé pour mesurer des revêtements non magnétiques sur substrats magnétiques tels que l'acier. La méthode par courant de Foucault est utilisée pour mesurer des revêtements non conducteurs appliqués sur des supports métalliques non ferreux.

 

Jauges d'épaisseur de revêtement à aimant permanent

Un aimant permanent est monté sur un balancier ; pour déterminer l'épaisseur de revêtement, on mesure la force nécessaire pour arracher l'aimant de la surface. La force est appliquée par l'intermédiaire d'un ressort hélicoïdal dont une extrémité est fixée au balancier, et l'autre à une molette graduée.  Lorsque vous tournez la molette, la force augmente progressivement jusqu'à ce que l'aimant se détache de la surface. Pour une lecture facile, l'échelle est graduée en unités d'épaisseur et un curseur situé sur le boitier pointe la valeur mesurée.

 

Jauges d'épaisseur de revêtement à induction électromagnétique

Les jauges d'épaisseur électroniques destinées à mesurer des substrats magnétiques fonctionnent sur le principe de l'induction électromagnétique. On utilise un système de sonde à trois bobines ; la bobine centrale est alimentée par l'instrument et les deux autres (situées de chaque côté de la bobine centrale) détectent le champ magnétique obtenu. Le signal généré par l'instrument est sinusoïdal ; un champ magnétique alternatif est donc établi autour de la bobine centrale.

 

Quand il n'y a aucun matériau magnétique pour influencer la sonde, le champ magnétique passe à travers les deux bobines de manière égale. Lorsqu'on rapproche la sonde du matériau non revêtu, le champ est déséquilibré ; un champ plus important traverse la bobine la plus proche (et un champ plus faible la bobine la plus éloignée). Ce phénomène produit une tension nette entre les deux bobines qui correspond à la mesure de la distance au substrat (épaisseur de revêtement).

 

Jauges d'épaisseur de revêtement à courant de Foucault

Le principe du courant de Foucault est basé sur l'utilisation d'une sonde à bobine unique avec un signal haute fréquence (de plusieurs Mégahertz) pour produire un champ alternatif dans le métal non ferreux situé sous le revêtement. Le champ conduit le courant de Foucault à circuler dans le substrat qui se charge, à son tour, de champs magnétiques associés. Ces champs influencent la sonde d'épaisseur et provoquent des changements dans l'impédance électrique de la bobine. Ces changements dépendent de l'épaisseur du revêtement.

 

Quelle est la précision des jauges d'épaisseur de revêtement ?

 

La question clé pour choisir une jauge de mesure d'épaisseur de revêtement appropriée est de savoir quelle est la précision requise. Parmi les nombreux modèles de jauges disponibles, le niveau de précision va du modéré au très précis. Le prix des jauges de mesure d'épaisseur reflète le niveau de précision : plus la précision est grande, plus le prix est élevé. De plus, le procédé d'application du revêtement et d'autres facteurs affectent la variabilité de l'épaisseur de revêtement sur un substrat particulier. La compétence et l'expérience de l'opérateur en matière de jauges d'épaisseur est également un facteur d'influence.

 

Que signifie le terme "précision" ?

Le premier moyen pour évaluer les performances d'une jauge d'épaisseur de revêtement est de connaitre sa précision de mesure.  Il s'agit de la différence entre la valeur affichée et la véritable épaisseur de revêtement.

 

Comment tester la précision d'une jauge d'épaisseur de revêtement ?

Pour tester la précision d'une jauge donnée, il est important de posséder des étalons d'épaisseur de revêtement retraçables. Il faut d'abord régler la jauge à zéro sur un substrat lisse et non revêtu, puis la régler à nouveau sur un étalon d'épaisseur dont la valeur est égale à (ou proche de) l'épaisseur maximale. Il faut ensuite mesurer des étalons intermédiaires et comparer les mesures obtenues avec la valeur réelle de l'étalon. Les taux d'erreur sont les  différences constatées entre les valeurs lues et celles des étalons. Pour des questions pratiques, ces différences sont exprimées en pourcentage de la mesure.

 

Importance de la calibration pour une jauge d'épaisseur de revêtement

La calibration est le procédé par lequel le fabricant d'une jauge de mesure d'épaisseur de revêtement règle celle-ci, durant la fabrication, pour qu'elle soit conforme au niveau de précision requis. La procédure normale est de régler la jauge sur des valeurs d'épaisseur connues, et de la vérifier sur des valeurs intermédiaires. Pour les instruments électroniques modernes, des valeurs clé sur toute l'étendue de la plage de mesure sont enregistrées comme valeurs de référence dans la mémoire de la jauge.

 

Pourquoi est-il nécessaire de calibrer une jauge d'épaisseur de revêtement avant utilisation ?

De nombreux facteurs peuvent affecter la calibration d'une jauge d'épaisseur de revêtement : le type de matériau, la forme et la finition de la pièce métallique à contrôler. Par exemple, les propriétés magnétiques des alliages d'acier varient, de même que la conductivité de divers alliages d'aluminium et métaux non-ferreux (cuivre, laiton, acier inox, etc...). Ces variations peuvent affecter la linéarité d'une jauge d'épaisseur de revêtement. Par exemple, une jauge configurée sur acier doux donnera une valeur différente pour une même épaisseur de revêtement mesurée sur un acier à haute teneur en carbone. Les mêmes effets se produisent sur des substrats minces ou incurvés, particulièrement lorsque la surface est rugueuse comme c'est le cas pour l'acier décapé utilisé dans les structures métalliques.

 

Pour éviter ce phénomène, la plupart des jauges d'épaisseur de revêtement ont une fonction permettant de régler la jauge en fonction du contrôle à effectuer, et d'optimiser ainsi la précision des mesures.

 

 

 

 

Régler une jauge d'épaisseur de revêtement

Le réglage consiste à ajuster la jauge d'épaisseur de revêtement en fonction des conditions du contrôle à réaliser. Outre les différences de matériaux, de forme et de finition de surface, le réglage peut se faire à des températures élevées ou en présence de faibles champs magnétiques. En adaptant la jauge à ces conditions, la marge d'erreur est fortement diminuée, voire même réduite à zéro.

 

Les effets de la rugosité de surface sont particulièrement significatifs, notamment dans le cas de surface rendues délibérément rugueuses par une opération de décapage (grit ou shot) ou de nettoyage mécanique. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Utiliser des cales étalon pour calibrer une jauge d'épaisseur de revêtement

Il existe principalement deux types de cales étalon : les feuilles et les étalons métalliques revêtus. Pour en savoir plus sur les cales étalon adaptées aux jauges d'épaisseur, cliquez ici.